DH EHESS : épistémologie des SHS et théorie du document

Dans la prochaine séance du séminaire Digital Humanities, nous avons le plaisir de recevoir Manuel Zacklad, professeur au CNAM, où il est titulaire de la chaire « Expressions et cultures au travail » et directeur du laboratoire DICEN.

Voici le titre et le résumé de son intervention :

Rôle de l’épistémologie, de la théorie du document et de l’organisation des connaissances dans les projets de Digital Humanities

Dans cette présentation, nous montrerons à quel point l’épistémologie des différentes sciences humaines et sociales conditionne drastiquement la définition des corpus. Par ailleurs, ces corpus ne peuvent pas être appréhendés sans une solide théorie du document. Enfin, l’exploitation de ces documents dépend elle-même des types d’organisation des connaissances mobilisés, qui répondent à des enjeux d’exploration et de synthèse des corpus qui peuvent être très divers et qui doivent être clairement articulés.

Pour en savoir plus sur ses travaux, vous pouvez visiter son site personnel. Il y est notamment question de théorie du document, d’organisation des connaissances, de société de la connaissance, de communautés d’action et de Web socio-sémantique. Ces recherches en sciences de l’information et de la communication rencontrent nécessairement les questions que posent et se posent les humanités numériques. Venez apprendre et comprendre en notre compagnie !

La séance aura lieu le mercredi 6 novembre 2013, de 13 h à 15 h, au 190 avenue de France, salle 2.

Comme à l’accoutumée, cette séance est ouverte à tous, praticiens ou non des humanités numériques. Il est recommandé d’annoncer sa présence par un courriel.

Portable Document Format (Garry Ing, Flickr)

Portable Document Format (Garry Ing, Flickr)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *