DH EHESS : mutualiser les corpus numériques ?

Dans la prochaine séance du séminaire Digital Humanities, nous recevrons Maud Ingarao. Ingénieure d’études à l’ENS de Lyon et spécialiste de l’édition numérique des sources textuelles à l’Institut d’histoire de la pensée classique (IHPC), elle est engagée dans diverses entreprises collectives particulièrement intéressantes, comme le projet de recherche Hyperdonat ou le projet Plume de description et de mutualisation des logiciels, et participe aux activités de l’Atelier des humanités numériques de l’ENS de Lyon (AHN) et du consortium Cahier.

Ce seraient autant de raisons de l’inviter, mais elle évoquera dans cette séance une initiative originale de mutualisation des compétences et des technologies pour les éditions critiques numériques, qui est née dans la région Rhône-Alpes : MutEC, ou Mutualisation pour les éditions critiques et les corpus.

L’intervention de Maud Ingarao s’intitule :

MutEC 2007-2013 : pourquoi nous avons inventé nos métiers

Pour en savoir plus sur cette histoire institutionnelle récente et les projets réalisés dans ce cadre, vous pouvez consulter le site de MutEC, qui définit cette aventure comme « un dispositif de partage, d’accumulation et de diffusion des technologies et des méthodologies qui émergent dans le champ des humanités numériques ». Espoirs, essor, collaboration, réussites, déceptions, pérennisation, institutionnalisation sont donc quelques-uns des thèmes au programme – ils sont essentiels pour le développement des digital humanities à Lyon et ailleurs.

La séance aura lieu le mercredi 4 décembre 2013, de 13 h à 15 h, au 190 avenue de France, salle 2.

Comme à l’accoutumée, cette séance est ouverte à tous. Il est recommandé d’annoncer votre présence par un courriel.

mutec_logo


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *