Édition numérique : à propos de Peter Shillingsburg

Le mercredi 23 mai, pour la dernière des « Lectures » de l'année, nous évoquerons les réflexions de Peter Shillingsburg sur l'édition numérique, qui sont parmi les plus influentes à ce jour. En présentant les deux ouvrages où il résume son modèle, nous développerons les remarques de la séance précédente sur la conception et l'usage des éditions électroniques (voir la page Corpus).

Je rappelle ici les titres de ces livres de référence (en vous renvoyant également au site de Peter Shillingsburg) :

  • Scholarly Editing in the Computer Age. Theory and Practice (1996 [1984]) ;
  • From Gutenberg to Google. Electronic Representations of Literary Texts (2006).

Au plaisir de vous retrouver pour une séance théorique et pratique…

L'illustration de ce billet – merci, Wikimedia ! – est une planche de marginalia fantasques réalisés par William Thackeray, le satiriste dont Peter Shillingsburg a dirigé l'édition savante et édité lui-même le roman Vanity Fair. Peut-on y voir une allégorie de l'édition numérique ?


Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <div align="" class="" dir="" id="" lang="" style="" xml:lang=""> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">