Références

Cette liste de références est en cours de refonte : bibliographie à venir…

Cette page reprend les références des travaux cités durant le séminaire 2010-2011 (et par la suite).

Pour chaque séance, je distingue une liste restreinte de lectures essentielles et d’autres références for further reading. Toutes sont classées ici par date de publication. Il s’agit aussi bien de références bibliographiques que de textes ou de projets en ligne. Les liens, qui conduisent parfois à des versions préliminaires, apparaissent à la fin des références sous la forme de puces hypertextuelles entre crochets [•]. Si vous remarquez des erreurs ou constatez que des liens pointent vers les trous noirs de la toile, merci de me le signaler.

Séance 1 | Séance 2 | Séance 3 | Séance 4 | Séance 5 | Séance de Master

 

1. Le sens de l’oxymore

Références principales : définition et histoire des humanités numériques

Willard McCarty, « Humanities Computing », dans Miriam Drake (éd.), Encyclopedia of Library and Information Science, New York, Marcel Dekker, 2003, p. 1224-1235 [].

Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004 [].

Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth, « The Digital Humanities and Humanities Computing : An Introduction », p. XXIII-XXVII [].

Susan M. Hockey, « The History of Humanities Computing », p. 3-19 [].

Willard McCarty, Humanities Computing, Houndmills, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2005.

Johanna Drucker, « Philosophy and Digital Humanities. Review of Willard McCarty, Humanities Computing, 2005 », Digital Humanities Quarterly, 1, 1, 2007 [].

Claire Brossaud et Bernard Reber (éd.), Humanités numériques. 1. Nouvelles technologies cognitives et épistémologie. 2. Socio-informatique et démocratie cognitive, Paris, Lavoisier, 2007.

Raymond G. Siemens et Susan Schreibman (éd.), A Companion to Digital Literary Studies, Oxford, Blackwell, 2008 [].

Willard McCarty, « Attending From and To the Machine », leçon inaugurale, Centre for Computing in the Humanities, King’s College, Londres, 2010 [, et ].

Melissa M. Terras et Gregory Crane (éd.), Changing the Center of Gravity. Transforming Classical Studies Through Cyberinfrastructure, Piscataway, Gorgias Press, 2010.

Gregory Crane et Melissa M. Terras, « Changing the Center of Gravity : Transforming Classical Studies Through Cyberinfrastructure », Digital Humanities Quarterly, 3, 1, 2009 [].

Autres références

Marshall McLuhan, Understanding Media. The Extensions of Man, New York, Mentor, 1964.

Joseph Raben, Computer-assisted Research in the Humanities. A Directory of Scholars Active, New York, Pergamon, 1977.

Walter Ong, Orality and Literacy. The Technologizing of the Word, Londres, Methuen, 1982.

Willard McCarty (éd.), Humanist. An international online seminar on humanities computing and the digital humanities, Alliance of Digital Humanities Organizations (ADHO), Office for Humanities Communication (OHC) & American Council of Learned Societies (ACLS), 1984- [].

Ian Lancashire et Willard McCarty, The Humanities Computing Yearbook 1988, Oxford, Clarendon Press, 1988.

Michel Callon, Philippe Larédo et Philippe Mustar (éd.), La Gestion stratégique de la recherche et de la technologie, Paris, Economica, 1995.

Philippe Larédo, LATTS.doc, 0 (« Un laboratoire de recherche »), 2003, p. 3-4 [].

Willard McCarty, « What Is Humanities Computing ? Toward a Definition of the Field », 1998 [].

Don Fowler, « Criticism as Commentary and Commentary as Criticism in the Age of Electronic Media », dans Glenn W. Most (éd.), Commentaries – Kommentare, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1999, p. 426-442.

Willard McCarty, « Humanities Computing as Interdiscipline. A Note on Terminology : Humanities Computing or Humanistic Informatics ? », 1999 [].

Geoffrey M. Rockwell, « Is Humanities Computing an Academic Discipline ? », 1999 [].

Christian Vandendorpe, Du papyrus à l’hypertexte. Essai sur les mutations du texte et de la lecture, Paris, La Découverte, 1999 ; From Papyrus to Hypertext. Toward the Universal Digital Library, trad. par Phyllis Aronoff et Howard Scott, Urbana, Illinois University Press, 2009.

John Unsworth, « Scholarly Primitives : What Methods Do Humanities Researchers Have in Common, and How Might our Tools Reflect This ? », 2000 [].

John Unsworth, « What Is Humanities Computing and What Is Not ? », 2002 [].

Pierre Chiron, « Archéologie de l’oxymore », Pallas, 72 (Mélanges Germaine Aujac), 2006, p. 243-260.

Gregory Crane, « What Do You Do with a Million Books ? », D-Lib Magazine. The Magazine of Digital Library Research, 12, 3, 2006 [].

Marilyn Deegan et Simon Tanner (éd.), Digital Preservation, Londres, Library Association Publishing, 2006.

Barbara Cassin, Google-moi, Paris, Albin Michel, 2007.

Randall Munroe, Online Communities Map, 2007 [].

Mark Bauerlein, The Dumbest Generation. How the Digital Age Stupefies Young Americans and Jeopardizes our Future (or, Don’t Trust Anyone under 30), New York, Tarcher/Penguin, 2008.

John G. Palfrey et Urs Gasser, Born Digital. Understanding the First Generation of Digital Natives, New York, Basic Books, 2008.

Milad Doueihi, La Grande Conversion numérique, Paris, Seuil, 2008.

Jeffrey Schnapp, Todd Presner et UCLA Digital Humanities & Media Studies, A Digital Humanities Manifesto, 2008 [].

Gregory Crane, Alison Babeu, David Bamman, Thomas Breuel, Lisa Cerrato, Daniel Deckers, Anke Lüdeling, David Mimno, Rashmi Singhal, David A. Smith et Amir Zeldes, « Classics in the Million Book Library », Digital Humanities Quarterly, 3, 1, 2009 [].

Jeffrey Schnapp, Todd Presner et UCLA Digital Humanities & Media Studies (Mellon Seminar), The Digital Humanities Manifesto 2.0, 2009 [].

Bernard Stiegler, Alain Giffard et Christian Fauré, Pour en finir avec la mécroissance. Quelques réflexions d’Ars Industrialis, Paris, Flammarion, 2009.

Christian Fauré, « Dataware et infrastructure du cloud computing », p. 217-278.

Bernard Stiegler, « Du temps-carbone au temps-lumière », p. 11-114.

Hacking the Academy. A Book Crowdsourced in One Week (May 21-28, 2010), Center for History and New Media, George Mason University, 2010 [].

Alison Babeu, « “Rome Wasn’t Digitized in a Day” : Building a Cyberinfrastructure for Digital Classicists », Council on Library and Information Resources, 2011 [].

Gabriel Bodard et Simon Mahony (éd.), Digital Research in the Study of Classical Antiquity, Burlington, Ashgate, 2010.

Marin Dacos et Pierre Mounier, L’Édition électronique, Paris, La Découverte, 2010.

Stéphane Hugon, Circumnavigations. L’imaginaire du voyage dans l’expérience Internet, Paris, CNRS Éditions, 2010.

Randall Munroe, Online Communities Map 2, 2010 [].

Clay Shirky, Cognitive Surplus. Creativity and Generosity in a Connected Age, New York, The Penguin Press, 2010.

Melissa M. Terras, « Present, Not Voting : Digital Humanities in the Panopticon », DH2010 Plenary, 2010 [].

THATCamp Paris 2010 (Pierre Mounier, Marin Dacos et al.), Manifeste des Digital humanities, Centre pour l’édition électronique ouverte, 2010 [].

 

2. Qu’est-ce qu’un texte ?

Références principales

Text Encoding Initiative (TEI), 1987- [].

James H. Coombs, Allen H. Renear et Steven J. DeRose, « Markup Systems and the Future of Scholarly Text Processing », Communications of the ACM, 30, 11, 1987, p. 933-947 [].

Steven J. DeRose, David G. Durand, Elli Mylonas et Allen H. Renear, « What is Text, Really ? », Journal of Computing in Higher Education, 1, 2, 1990, p. 3-26 [].

Jerome McGann, The Textual Condition, Princeton, Princeton University Press, 1991.

Theodore F. Brunner, « Classics and the Computer : The History of a Relationship », dans Jon Solomon (éd.), Accessing Antiquity. The Computerization of Classical Studies, Tucson, University of Arizona Press, 1993, p. 10-33.

Theodor Holm Nelson, « Embedded Markup Considered Harmful », 1997 [].

François Rastier, Arts et Sciences du texte, Paris, Presses universitaires de France, 2001.

Jerome McGann, « The Rationale of Hypertext » [1995], dans Radiant textuality. Literature after the World Wide Web, New York, Palgrave, 2001, p. 53-74.

Jerome McGann, « Rethinking Textuality » [1995], dans Radiant textuality, 2001, p. 137-160.

Gregory Crane, « Classics and the Computer : An End of the History », dans Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004, p. 46-55 [].

Jerome McGann, « Marking Texts of Many Dimensions », dans Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004, p. 198-217 [].

Allen H. Renear, « Text Encoding », dans A Companion to Digital Humanities, 2004, p. 218-239 [].

Peter L. Shillingsburg, « Manuscript, Book, and Text in the Twenty-First Century », dans From Gutenberg to Google. Electronic Representations of Literary Texts, Cambridge, Cambridge University Press, 2006, p. 11-24.

Lou Burnard et Syd Bauman (éd.), TEI P5. Guidelines for Electronic Text Encoding and Interchange, Oxford, TEI Consortium, 2007- [].

Desmond Schmidt, « The Inadequacy of Embedded Markup for Cultural Heritage Texts », Literary and Linguistic Computing, 25, 3, 2010, p. 337-356.

Hervé Déjean, « La structuration des documents électroniques », dans Christian Jacob (éd.), Lieux de savoir. II. Les mains de l’intellect, Paris, Albin Michel, 2011, p. 445-463.

Aurélien Berra, « Manier le thésaurus grec », dans Christian Jacob (éd.), Lieux de savoir. II. Les mains de l’intellect, Paris, Albin Michel, 2011, p. 555-578.

Autres références

Jean-Marie Schaeffer, « Texte », dans Oswald Ducrot et Jean-Marie Schaeffer (éd.), Nouveau Dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Paris, Seuil, 1995, p. 594-607.

Allen H. Renear, Elli Mylonas et David G. Durand, « Refining our Notion of What Text Really Is : The Problem of Overlapping Hierarchies », 1993 []. Repris dans Nancy Ide et Susan Hockey (éd.), Research in Humanities Computing, Oxford, Oxford University Press, 1996, p. 263-280.

Roberto Busa, « Concluding a Life’s Safari from Punched Cards to the World Wide Web », dans Lou Burnard, Marilyn Deegan et Harold Short (éd.), The Digital Demotic. Selected Papers from DRH86, Digital Resources for the Humanities Conference, St. Anne’s College, Oxford, September 1997, Londres, Office for Humanities Communication, 1998, p. 3-12.

Nancy M. Ide et Jean Véronis, Text Encoding Initiative. Background and Context, Dordrecht, Kluwer, 1998 [1995].

David C. Greetham, Theories of the Text, Oxford, Oxford University Press, 1999.

Jerome McGann, « The Rationale of Hypertext », dans Radiant Textuality. Literature after the World Wide Web, New York, Palgrave, 2001 [1995], p. 53-74 [].

Jean-Michel Adam, « Texte », dans Patrick Charaudeau et Dominique Maingueneau (éd.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Seuil, 2002, p. 570-572.

Roberto Busa, « Foreword : Perspectives on the Digital Humanities », dans Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004, p. XVI-XXI [].

Claus Huitfeldt, « Scholarly Text Processing and Future Markup Systems », 2004 [].

Lou Burnard, Katherine O’Brien O’Keeffe et John Unsworth (éd.), Electronic Textual Editing, New York, Modern Language Association of America, 2006 [].

Peter L. Shillingsburg, From Gutenberg to Google. Electronic representations of literary texts, Cambridge, Cambridge University Press, 2006.

François Rastier, « Que cachent les “données textuelles” ? », Neuvièmes Journées internationales d’analyse statistique des données textuelles (JADT), 2008, p. 13-26 [].

Christian Vandendorpe, From Papyrus to Hypertext. Toward the Universal Digital Library, trad. par Phyllis Aronoff et Howard Scott, Urbana, Illinois University Press, 2009. Traduction de Christian Vandendorpe, Du papyrus à l’hypertexte. Essai sur les mutations du texte et de la lecture, Paris, La Découverte, 1999.

Peter M. Robinson, « What text really is not, and why editors have to learn to swim », Literary and Linguistic Computing, 24, 1, 2009, p. 41-52.

Ron Van den Branden, Melissa Terras et Edward Vanhoutte, TEI by Example, 2010 [].

 

3. Quand lire, c’est faire

Références principales

François Rastier, Sémantique interprétative, Paris, Presses universitaires de France, 1987 [2e éd. 2009].

Bernard Stiegler, « “Sociétés d’auteurs” et “sémantiques situées” », dans Christian Jacob (éd.), Des Alexandries II. Les métamorphoses du lecteur, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2003, p. 297-308.

Alain Giffard, « Des lectures industrielles », dans Bernard Stiegler, Alain Giffard et Christian Fauré, Pour en finir avec la mécroissance. Quelques réflexions d’Ars Industrialis, Paris, Flammarion, 2009, p. 115-216.

Christian Vandendorpe, From Papyrus to Hypertext. Toward the Universal Digital Library, trad. par Phyllis Aronoff et Howard Scott, Urbana, Illinois University Press, 2009. Traduction de Christian Vandendorpe, Du papyrus à l’hypertexte. Essai sur les mutations du texte et de la lecture, Paris, La Découverte, 1999.

Autres références

Vannevar Bush, « As We May Think », The Atlantic Monthly, 176, 1, 1945, p. 101-108 [].

Theodor Holm Nelson, Literary Machines. The Report on, and of, Project Xanadu concerning Word Processing, Electronic Publishing, Hypertext, Thinkertoys, Tomorrow’s Intellectual Revolution, and Certain Other Topics including Knowledge, Education and Freedom, Swarthmore, Theodor H. Nelson, 1981.

Edward Barrett, Text, Context and Hypertext. Writing With and For the Computer, Cambridge, Mass., Massachusetts Institute of Technology Press, 1988.

Edward Barrett (éd.), The Society of Text. Hypertext, Hypermedia, and the Social Construction of Information, Cambridge, Mass., Massachusetts Institute of Technology Press, 1989.

Jay David Bolter, Writing Space. The Computer, Hypertext, and the History of Writing, Hillsdale, Erlbaum, 1991.

Jay David Bolter, « The Computer, Hypertext, and Classical Studies », The American Journal of Philology, 112, 4, 1991, p. 541-545.

George P. Landow et Paul Delany (éd.), Hypermedia and Literary Studies, Cambridge, Mass., Massachusetts Institute of Technology Press, 1991.

George P. Landow, Hypertext. The Convergence of Contemporary Critical Theory and Technology, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1992.

Jay David Bolter, « Hypertext and the Classical Commentary », dans Jon Solomon (éd.), Accessing Antiquity. The Computerization of Classical Studies, Tucson, University of Arizona Press, 1993, p. 157-171.

Theodor Holm Nelson, Literary Machines 93.1. The Report on, and of, Project Xanadu concerning Word Processing, Electronic Publishing, Hypertext, Thinkertoys, Tomorrow’s Intellectual Revolution, and Certain Other Topics including Knowledge, Education and Freedom, Mindful Press, 1993 [1981].

George P. Landow (éd.), Hyper/text/theory, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1994.

Edward Barrett, Sociomedia. Multimedia, Hypermedia, and the Social Construction of Knowledge, Cambridge, Mass., Massachusetts Institute of Technology Press, 1995 [1992].

Roger Chartier, « Lecteurs dans la longue durée : du codex à l’écran », dans Roger Chartier (éd.), Histoires de la lecture. Un bilan des recherches, Paris, Institut Mémoires de l’édition contemporaine & Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1995, p. 271-283.

John Lavagnino, « Reading, Scholarship, and Hypertext Editions », Text, 8, 1995, p. 109-124 [].

George P. Landow, Hypertext 2.0. The Convergence of Contemporary Critical Theory and Technology, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1997.

Wolfgang Iser, L’Acte de lecture. Théorie de l’effet esthétique, Liège, Mardaga, 1997 [1976].

Henri-Jean Martin, « Du livre à la lecture », dans Christian Jacob (éd.), Des Alexandries II. Les métamorphoses du lecteur, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2003, p. 35-45.

Thierry Baccino, La Lecture électronique, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2004.

Melissa M. Terras, « Reading the Readers : Modelling Complex Humanities Processes to Build Cognitive Systems », Literary and Linguistic Computing, 20, 1, 2005, p. 41-59.

George P. Landow, Hypertext 3.0. Critical Theory and New Media in an Era of Globalization, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2006.

Stanislas Dehaene, Les Neurones de la lecture, Paris, Odile Jacob, 2007.

Gregory Crane, David Bamman et Alison Babeu, « ePhilology : When the Books Talk to their Readers », dans Ray Siemens et Susan Schreibman (éd.), A Companion to Digital Literary Studies, Oxford, Blackwell, 2008, p. 29-64 [].

Raymond G. Siemens, Cara Leitch, Analisa Blake, Karin Armstrong et John Willinsky, « It May Change My Understanding of the Field : Understanding Reading Tools for Scholars and Professional Readers », Digital Humanities Quarterly, 3, 4, 2009 [].

Bernard Stiegler, « La question de l’écriture et de la lecture », séminaire « Futurs de l’écrit », 14 octobre 2010 [].

Alain Giffard, « La lecture comme technique de soi de l’Antiquité à nos jours », séminaire « Futurs de l’écrit », 14 octobre 2010 [].

Willard McCarty, « Attending From and To the Machine », leçon inaugurale, Centre for Computing in the Humanities, King’s College, Londres, 2010 [, et ].

Willard McCarty, Computing and reading, série de cinq conférences à l’Office of Interdisciplinary Studies de l’université d’Alberta, 7-14 avril 2010 [].

 

4. Philologie à venir : l’édition savante électronique

Références principales

Peter M. Robinson, « The One Text and the Many Texts », Literary and Linguistic Computing, 15, 1 (Making Texts for the Next Century), 2000, p. 5-14.

Lou Burnard, Katherine O’Brien O’Keeffe et John Unsworth (éd.), Electronic Textual Editing, New York, Modern Language Association of America, 2006 [].

Dino Buzzetti et Jerome McGann, « Critical Editing in a Digital Horizon », dans Lou Burnard, Katherine O’Brien O’Keeffe et John Unsworth (éd.), Electronic Textual Editing, New York, Modern Language Association of America, 2006, p. 53-73 [].

C. Michael Sperberg-McQueen, « How To Teach Your Edition How To Swim », Literary and Linguistic Computing, 24, 1, 2009, p. 27-39 (article rédigé principalement en 1997).

Peter M. Robinson, « What Text Really Is Not, and Why Editors Have To Learn To Swim », Literary and Linguistic Computing, 24, 1, 2009, p. 41-52 (article rédigé entre 1997 et 2002).

Edward Vanhoutte, « Defining Electronic Editions : A Historical and Functional Perspective », dans Willard McCarty (éd.), Text and Genre in Reconstruction. Effects of Digitalization on Ideas, Behaviours, Products and Institutions, Cambridge, Open Book Publishers, 2010, p. 119-144.

Autres références

John Lavagnino, « Reading, Scholarship, and Hypertext Editions », Text, 8, 1995, p. 109-124 [].

Peter M. Robinson (éd.), The Wife of Bath’s Prologue on CD-ROM, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

Peter L. Shillingsburg, Scholarly Editing in the Computer Age. Theory and Practice, Ann Arbor, University of Michigan Press, 1996 [1984].

Espen Aarseth, Cybertext : Perspectives on Ergodic Literature, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1997.

Mats Dahlström, « How Reproductive Is a Scholarly Edition ? », Literary and Linguistic Computing, 19, 1, 2000, p. 17-33.

Peter M. Robinson, « What Is a Critical Digital Edition ? », Variants. The Journal of the European Society for Textual Scholarship, 1, 2002, p. 43-62.

Willard McCarty, « Data Modelling for a History of the Book ? », Humanist Discussion Group, 16, 509, 26 février 2003 [].

Edward Vanhoutte, « Prose Fiction and Modern Manuscripts : Limitations and Possibilities of Text-Encoding for Electronic Editions », dans Lou Burnard, Katherine O’Brien O’Keeffe et John Unsworth (éd.), Electronic Textual Editing, New York, Modern Language Association of America, 2006, p. 161-180 [].

Peter M. Robinson, « Electronic Editions for Everyone », dans Willard McCarty (éd.), Text and Genre in Reconstruction. Effects of Digitalization on Ideas, Behaviours, Products and Institutions, Cambridge, Open Book Publishers, 2010, p. 145-163.

 

5. Le projet « Athénée numérique »

Georg Kaibel, Athenaei Naucratitae Dipnosophistarum libri XV, Leipzig, Teubner, 1887-1890.

Peter M. Robinson, « The One Text and the Many Texts », Literary and Linguistic Computing, 15, 1 (« Making Texts for the Next Century »), 2000, p. 5-14.

Jean Irigoin, « Accidents matériels et critique des textes », dans La Tradition des textes grecs. Pour une critique historique, Paris, Les Belles Lettres, 2003 [1986], p. 79-131.

Willard McCarty, « Data Modelling for a History of the Book ? », Humanist Discussion Group, 16, 509, 26 février 2003 [].

Gabriel Bodard et Juan Garcés, « Open Source Critical Editions : AHRC Workshop Report », 2006 [ & ].

John Lavagnino, « When Not to Use TEI », dans Lou Burnard, Katherine O’Brien O’Keeffe et John Unsworth (éd.), Electronic Textual Editing, New York, Modern Language Association of America, 2006 p. 334-338 [].

Arianna Ciula, Paul Spence et José Miguel Vieira, « Expressing Complex Associations in Medieval Historical Documents : the Henry III Fine Rolls Project », Literary and Linguistic Computing, 23, 3, 2008, p. 311-325.

Donald John Mastronarde, « Towards a New Edition of the Scholia to Euripides », sur le site Euripides Scholia Online Edition, version développée d’une présentation à l’American Philological Association Conference, 2008 [].

Gabriel Bodard et Juan Garcés, « Open Source Critical Editions : a Rationale », dans Marilyn Deegan et Kathryn Sutherland (éd.), Text Editing, Print and the Digital World, Farnham, Ashgate, 2009, p. 83-98.

Federico Boschetti, « Digital Aeschylus. Breadth and Depth Issues in Digital Libraries », dans AT4DL 2009. Workshop on Advanced Technologies for Digital Libraries 2009, Trento, 2009 [].

Christian-Emil Ore et Øyvind Eide, « TEI and Cultural Heritage Ontologies : Exchange of Information ? », Literary and Linguistic Computing, 24, 2, 2009, p. 161-172.

Matteo Romanello, Monica Berti, Federico Boschetti, Alison Babeu et Gregory Crane, « Rethinking Critical Editions of Fragmentary Texts by Ontologies », dans Susanna Mornati et Turid Hedlund (éd.), Proceedings of the 13th International Conference on Electronic Publishing : Rethinking Electronic Publishing : Innovation in Communication Paradigms and Technologies, Milan, 2009, p. 155-174 [].

Gregory Crane, « Plutarch, Athenaeus, Elegy and Iambus, the Greek Anthology, Lucian and the Scaife Digital Library – 1.6 million words of Open Content Greek », The Stoa Consortium, 13 décembre 2010 [].

Gregory Crane, « Give us editors ! Re-inventing the edition and re-thinking the humanities », paper presented at the conference The Shape of Things to Come, Charlottesville, 2010 [].

Casey Dué et Mary Ebbott, « Digital Criticism : Editorial Standards for the Homer Multitext », Digital Humanities Quarterly, 3, 1, 2009 [] ; repris dans Melissa M. Terras et Gregory Crane (éd.), Changing the Center of Gravity. Transforming Classical Studies Through Cyberinfrastructure, Piscataway, Gorgias Press, 2010.

Edward Vanhoutte, « Defining Electronic Editions : A Historical and Functional Perspective », dans Willard McCarty (éd.), Text and Genre in Reconstruction. Effects of Digitalization on Ideas, Behaviours, Products and Institutions, Cambridge, Open Book Publishers, 2010, p. 119-144.

Meagan Timney, Cara Leitch et Ray Siemens, « Opening the Gates : A New Model for Edition Production in a Time of Collaboration », présentation à la Modern Language Association Conference, 2011 [].

Matteo Romanello, The Digital Critical Edition of Fragments : Theoretical Problems and Technical Solution, 2011 (pre-print) [].

 

Séances du Master « Anthropologie et histoire de l’Antiquité » (ANHIMA)

Gregory Crane, « Classics and the Computer : An End of the History », dans Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004, p. 46-55 [].

Susan Hockey, « The History of Humanities Computing », dans A Companion to Digital Humanities, p. 3-19 [].

Willard McCarty, Humanities Computing, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2005.

Susan Schreibman, Raymond Siemens et John Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004 [].

Raymond Siemens et Susan Schreibman (éd.), A Companion to Digital Literary Studies, Oxford, Blackwell, 2008 [].

Ron Van den Branden, Melissa Terras et Edward Vanhoutte, TEI by Example, 2010 [].

Gabriel Bodard et Simon Mahony (éd.), Digital Research in the Study of Classical Antiquity, Burlington, Ashgate, 2010.


Séance 1 | Séance 2 | Séance 3 | Séance 4 | Séance 5 | Séance de Master

9 réflexions au sujet de « Références »

  1. Monsieur, merci beaucoup pour ces références. Je me permets de signaler un doublon :
    Theodor Holm Nelson, Literary Machines 93.1. The Report on, and of, Project Xanadu concerning Word Processing, Electronic Publishing, Hypertext, Thinkertoys, Tomorrow’s Intellectual Revolution, and Certain Other Topics including Knowledge, Education and Freedom, Mindful Press, 1993 [1981].

    Merci encore pour ces précieuses informations.
    Bien Cordialement.

    • Merci de votre commentaire. En réalité, les deux ouvrages sont l’édition originale de 1981 et sa réédition de 1993.

  2. Ping : Digital et médiéval au séminaire des doctorants du Cenel à Paris 13 | Paroles en cours

  3. Ping : Digital et médiéval au séminaire des doctorants du Cenel à Paris 13 | La pensée du discours

  4. Ping : Séminaire 2010-2011 : compte rendu | Philologie à venir

  5. Ping : Séminaire « Textes anciens et humanités numériques ». | Épigraphie en réseau

  6. Ping : linktausch

  7. Bonjour et merci de ce séminaire audacieux et de cette riche bibliographie. Voici quelques références supplémentaires ; j’espère que d’autres viendront alimenter cette belle rivière. J’ai choisi quatre références : deux pour leur ancienneté et le fait qu’elles soient peu connues et deux autres au contraire pour leur publication très récente et leurs auteurs confirmés, sinon, tout du moins, connus.

    En ce qui concerne les humanités numériques tout d’abord :
    Borillo, Mario. Informatique pour les sciences de l’homme. Bruxelles : Pierre Mardaga Editeur. 1984. 210 p. ISBN : 2-87009-202-4. Un ouvrage peu connu et désormais difficile à trouver, mais dont le titre est plus qu’éloquent pour l’époque.
    Numerico, Teresa, Forimonte, Domenico, Tomasi, Francesca. L’umanista digitale. Bologne : Il Mulino. 2010. 236 p. ISBN : 978-88-15-13425-7. Ouvrage très récent et publié par des acteurs importants des humanités numériques en Italie.

    En ce qui concerne le texte :
    Fondin, Hubert. Le traitement numérique des documents. Paris : Hermes. 1998. 382 p. ISBN : 2-86601-689-0. Cette référence un peu ancienne m’avait beaucoup aidée en tant qu’historienne à appréhender les problèmes liés à la textualité.
    Orlandi, Tito. Informatica Testuale : teoria e prassi. Rome-Bari : Laterza. 2010. 180 p. ISBN : 978-88-420-9379-4. Une publication très récente avec un point de vue très particulier sur les humanités numériques.

    La bibliographie italienne est, elle aussi, très riche, avec d’autres auteurs passionnants comme : Federico Boschetti, Matteo Romanello, Fabio Ciotti, Federico Meschini, Gino Roncaglia etc.

    Je regrette de ne pas maîtriser suffisamment l’allemand. Peut-être que d’autres pourront prendre le relais.

    • Merci de ce commentaire, Marion. Tes suggestions sont très intéressantes, même s’il ne s’agit pas sur cette page de constituer une bibliographie, mais bien de fournir les références liées au propos du séminaire. Certaines de mes références sont d’ailleurs elles-mêmes des trésors bibliographiques. Je mettrai cet aspect plus en évidence à l’avenir.

      Je suis tout à fait convaincu de la nécessité d’explorer les publications et les traditions européennes non anglophones, ne serait-ce que parce que les anglophones ne le feront probablement pas. Comme le dit Willard McCarty, ce passionnant travail réflexif et comparatif revient aux « non-native speakers of the current lingua franca » (Humanities Computing, 2005, p. 18) !

      Mais les humanités numériques ne sont-elles pas nativement interdisciplinaires et transnationales ? Une question de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *