DH EHESS : des humanités numériques en Espagne

Dans la prochaine séance du séminaire Digital Humanities, qui aura lieu le mercredi 4 juin, nous évoquerons les humanités numériques hispaniques. Il s’agira d’une séance exceptionnelle, organisée en collaboration avec la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme dans le cadre des « Ateliers du numérique » du Labex Med. La séance se déroulera donc à Aix-en-Provence. Il sera également possible de participer au séminaire en visioconférence à Paris.

La séance poursuit le cycle « L’Europe des digital humanities », dans lequel nous explorons la diversité des situations européennes en invitant des acteurs de premier plan à présenter un aperçu des humanités numériques telles qu’elles sont pratiquées et théorisées dans leur tradition. Après des séances sur l’Italie, la Suisse et l’Allemagne, notre discussion portera sur la structuration des humanités numériques en Espagne. Quelle a été leur genèse ? Quels sont les principaux projets et les grandes tendances ?

Ces questions seront abordées avec notre invitée, Elena González-Blanco. Philologue, professeur de littérature médiévale à l’UNED, elle dirige le projet ReMetCa et est membre du comité exécutif d’EADH, ainsi que du comité directif du groupe GO:DH au sein d’ADHO – cette suite de sigles rappelant le mouvement actuel d’internationalisation des institutions. Elena González-Blanco est également secrétaire de l’association espagnole des humanités numériques (Humanidades Digitales Hispánicas). Enfin, cette rencontre sera l’occasion de présenter le nouveau laboratoire de l’UNED, le Digital Humanities Innovation Lab (LINHD), inauguré le 30 avril dernier.

La séance aura lieu le mercredi 4 juin 2014, de 13 h à 15 h, à Aix-en-Provence (5 rue du Château de l’horloge, Aix-en-Provence) et à l’EHESS en visioconférence (190 avenue de France, 75013 Paris, salle 641 – attention au changement de salle).

La séance est ouverte à tous. Il est recommandé d’annoncer votre présence par un courriel.

linhd_uned

Communauté et communication

Sous le titre « Communauté : revues, listes, blogs, (non-)conférences et réseaux sociaux », la séance du mercredi 11 avril aura pour objet les vecteurs des échanges au sein de la communauté des humanités numériques.

Le paragraphe qui précède s’achève sur deux termes aussi prometteurs que problématiques, « communauté » et « humanités numériques » : nous réfléchirons ensemble à l’identité, objective ou revendiquée, du champ et de ses acteurs. Inventaires et cartographies font d’ailleurs partie de l’actualité de cette année 2012. Connaissez-vous l’infographie Quantifying Digital Humanities réalisée à l’initiative de Melissa Terras et avez-vous participé à l’enquête sur les Digital Humanities d’Humanistica ?

C’est sous l’angle des moyens de communication que nous évoquerons cette construction identitaire, qui a débuté dans les années 1960 et 1970, bien avant le Web. Chacun pourra contribuer à ce tableau en partageant son expérience propre et ses réflexions.

Afin de rassembler quelques liens, voici une brève liste à compléter et à commenter :

Deux questions pour suggérer une autre lecture de cette liste et rappeler que la séance appartient au cycle « Situation de l’édition savante numérique en France » : ces lieux de communication ont-ils été conçus en France et en français ? en quoi leur origine nationale ou linguistique est-elle pertinente ?

Pierre Mounier introduira avec moi nos discussions. Les noms de Blogo numericus, du Cléo et d’OpenEdition vous sont sans doute familiers si vous lisez cette page. Suivez-vous également le séminaire que Pierre anime avec Marin Dacos, « Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs » ?

Rejoignez-nous dans l’espace de dialogue éphémère mais vivant qu’est le séminaire « Édition savante et humanités numériques » !

(La compilation des tweets de la séance est en ligne sur Storify.)

Hyposphère 2012